Toujours plus de taxes et impôts mais pour quel service rendu aux parisiens ?

Les conneries c’est comme les impôts, on finit toujours par les payer.
Michel Audiard

Lors de la séance budgétaire du Conseil de Paris, je suis intervenu pour dénoncer la hausse soutenue des impôts et taxes payés (+27% depuis 2014) par les parisiens qui ne bénéficient pas pour autant d’un service de qualité au regard de la saleté, de la pollution et de l’encombrement de nos rues en dépit de dépenses de fonctionnement en constante augmentation !

Supportant les échecs de la Maire de Paris, le contribuable parisien aura rarement été autant sollicité pour colmater les brèches d’une dette ayant presque doublé depuis 2017 pour atteindre près de 7Mds€ et dont le remboursement coûte chaque année plus de 400 M€ à la Ville de Paris.

Anne Hidalgo porte l’ambition d’une ville 100% vélo sans bénéficier des moyens suffisants à l’entretien de la voirie devenue dangereuse pour ses usagers. Anne Hidalgo porte l’ambition d’un Paris végétalisé sans garantir la sécurité de nos parcs et jardins, faute de surveillants.

L’exercice budgétaire se révèle être une véritable gageure pour la Maire de Paris qui ne dispose plus des finances nécessaires pour le quotidien des parisiens.

L’urgence commanderait pourtant une réduction drastique de la dette par une évaluation de l’efficacité des dépenses municipales recentrées sur les attentes des parisiens : logement, propreté, sécurité et mobilités.

Inscrivez-vous à la lettre d'informations !

Suivez l'actualité de Geoffroy Boulard !

Contactez-nous, on s'occupe de tout pour votre procuration !

Suivez Geoffroy Boulard !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin