Caméras de surveillance et présence policière renforcée dans le quartier de l’Etoile

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Reddit

Des mesures de surveillance renforcées ont été adoptées, lors du Conseil de Paris, le vendredi 4 mai dernier. Objectif ? Lutter contre les nuisances nocturnes et les incivilités dans le quartier de l’Etoile.

« Il y avait une boîte de nuit juste-là, en face, décrit Alexandre Paquot, directeur du Club de l’Etoile, en pointant du doigt une façade grise. Il y avait des bagarres tout le temps, c’était l’enfer. Heureusement, elle a fermé il y a quelques mois, mais on attend de voir qui sera le repreneur… » Mais ce dernier risque d’être nettement plus surveillé. Car la rue Troyon, où est situé le ciné-club, fait partie des trois artères concernées par les mesures de surveillances renforcées, avec la rue Brey et la rue de Tilsitt (XVIIe), adoptées en fin de semaine dernière à l’unanimité lors du Conseil de Paris.

« On a demandé à la préfecture de renforcer la présence policière avec notamment des patrouilles plus régulières la nuit, explique Geoffroy Boulard, maire (LR) du XVIIe, à l’origine du vœu. Cela peut paraître surprenant aussi près de l’arc de Triomphe, mais c’est un endroit qui vit la nuit, donc la forte présence de bars engendre de nombreuses nuisances pour les riverains. » Un constat partagé par Aurore, collaboratrice dans un cabinet d’avocat : « Quand on reçoit des clients, forcément, ça fait mauvais genre d’avoir des gens saouls sur le trottoir… »

« Ce n’est pas un quartier résidentiel »

Pour les intéressés, le quartier était déjà suffisamment surveillé. « Cela ne nous concerne pas, assène un responsable du Pau Brésil, un cabaret situé dans la rue de Tilsitt. On a déjà cinq agents de surveillance à l’entrée, il n’y a pas de problème. » Pour Laura Garonne, responsable du bar, le Mojito Habana : « les gens devraient le savoir en achetant ici que ce n’est pas un quartier résidentiel ! »

Sur un volet moins sécuritaire, le vœu prévoit également de mettre en place des caméras de vidéosurveillance, ainsi que de renforcer de la présence de la brigade qui lutte contre les incivilités, dans la rue Brey. « Il y a eu une dégradation de l’espace publique dans cette rue, avec des poubelles qui débordent et des mégots par terre », détaille Geoffroy Boulard.

« C’est vrai que ça m’énerve aussi les bacs roulants qui restent sur le trottoir, mais je trouve que c’est un peu excessif d’installer des caméras de surveillance pour ça », glisse Melissa Poncet, agente de réservation au Tivoli Hôtel. L’établissement s’est déjà pris « quelques amendes », à cause de poubelles non rentrées, « mais il faudrait plutôt revoir le système de gestion des ordures plutôt que de sanctionner ».

Lire l’article

Crédits photo : LP/J.D.

Laissez un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Lutte contre la pollution sonore à Paris

Lors du dernier Conseil de Paris, j’ai demandé au Préfet de Police une plus grande sensibilisation des fonctionnaires de Police à la réglementation en vigueur en matière d’usage des avertisseurs

Remise de l’insigne du « 36 Bastion »

A l’occasion d’une réunion de travail spécifique sur la lutte contre le trafic de stupéfiants et le proxénétisme dans le 17ème, très honoré de recevoir l’insigne du « 36 Bastion

Enquête de proximité – Vous avez la parole

Je lance une enquête de proximité à destination des habitants du 17ème : mieux connaître vos attentes pour mieux agir ! Pour remplir le questionnaire en ligne : https://www.mairie17.paris.fr/actualites/enquete-de-proximite-vous-avez-la-parole-521