Centre pour personnes migrantes dans le 17e : l’État rejette la proposition d’Anne Hidalgo1 min read

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur reddit
Reddit

En mai dernier, la Maire de Paris annonçait par voie de presse son intention de soumettre à l’État un site du 17e arrondissement destiné à accueillir des personnes migrantes sans en avoir informé en amont les élus concernés.

Le terrain qui avait été retenu par Anne Hidalgo se situe entre le Tribunal de Paris et les locaux de la Direction Régionale de la Police Judiciaire. Pour des raisons de sécurité évidentes, Geoffroy BOULARD avait très rapidement signifié à la Maire de Paris son opposition ferme à l’implantation d’une telle structure aux abords de sites stratégiques et sensibles.

Après instruction du dossier, les services de l’État n’ont pas souhaité retenir l’hypothèse formulée par la Maire de Paris.

Geoffroy BOULARD, Maire du 17e arrondissement, prend acte de l’abandon du projet de centre pour personnes migrantes à proximité de la ZAC Clichy-Batignolles. Il tient à remercier la Préfecture de Région, à l’écoute des élus locaux, pour la tenue d’un dialogue permanent et constructif et regrette le mutisme de la Maire de Paris qui n’a pas jugé utile de communiquer aux élus de l’arrondissement la moindre information sur ses intentions réelles. 

Considérant que la question migratoire est devenue une problématique majeure à l’échelle francilienne, Geoffroy BOULARD appelle à un dialogue serein et respectueux de tous les acteurs concernés en la matière. Il tient à rappeler que son arrondissement continuera à faire preuve de solidarité à l’égard des plus démunis notamment par la mobilisation d’équipements municipaux que le Maire tient à disposition en cas de besoin.

L’accueil des personnes migrantes mérite mieux que des annonces sans lendemain.

Laissez un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Réunion sur la rue Juliette Lambert

Réunion avec les habitants de la rue Juliette Lamber avec Christophe Ledran pour consulter les habitants sur leur perception de l’évolution de la circulation et de la sécurité des piétons depuis l’arrivée

Donner, c’est contribuer !

Vous aussi, faites partie des Amis de Geoffroy Boulard !