Lutte contre la pollution sonore à Paris1 min read

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur reddit
Reddit

Lors du dernier Conseil de Paris, j’ai demandé au Préfet de Police une plus grande sensibilisation des fonctionnaires de Police à la réglementation en vigueur en matière d’usage des avertisseurs « deux tons » dont sont équipés les véhicules administratifs. Conscient des nuisances sonores que subissent certains habitants du 17e arrondissement, notamment aux abords du Tribunal de Paris et sur les boulevards qui y mènent, il apparaît nécessaire que les moyens dont disposent les forces de l’ordre pour remplir leurs missions n’atteignent pas durablement le cadre de vie de riverains habitant à proximité de bâtiments administratifs. L’exécutif parisien a soutenu notre démarche, le représentant du Préfet de Police précisant que des notes internes étaient régulièrement transmises aux policiers sur le bon usage de ces avertisseurs sonores.

Un voeu défendu au Conseil de Paris et repris par Le Parisien :

Laissez un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Non à la sur-densification au 230 rue de Courcelles

Avec Agnès Toury, mobilisés aux côtés des habitants & riverains du 230 rue Courcelles CONTRE le projet de la Maire de Paris d’abattre de beaux arbres, supprimer l’espace vert et créer un immeuble d’habitation

Donner, c’est contribuer !

Vous aussi, faites partie des Amis de Geoffroy Boulard !