Rats dans les crèches : la Maire de Paris n’assume pas ses responsabilités1 min read

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur reddit
Reddit

Alors que l’exécutif parisien ne semble pas mesurer l’ampleur du phénomène de prolifération des rongeurs dans la capitale, les élus du 17e arrondissement ont demandé à la Maire de Paris d’engager les moyens nécessaires à la dératisation des locaux de la crèche Curnonsky où la présence de rats fait peser de graves risques sanitaires sur les jeunes parisiens qui s’y rendent chaque jour.  La rénovation de la crèche Marguerite Long a également été demandée, l’état de délabrement avancé de l’établissement en permettant pas aux personnels d’accueillir les enfants dans des conditions acceptables. Figé dans une inertie inquiétante, l’exécutif propose la mise en place d’un « comité de pilotage » pour « définir un plan d’action renforcé sur ces deux établissements », hypothèse peu rassurante face à l’urgence de la situation dans ces deux crèches. L’exécutif a retiré de notre vœu les considérants engageant sa responsabilité dans l’entretien et la gestion des crèches ainsi qu’une mention relative aux risques sanitaires liés à la présence de rats à proximité de jeunes enfants. Nous n’avons donc pas accepté l’amendement de la majorité et ne manquerons pas d’apporter tout notre soutien aux parents et personnels travaillant dans ces crèches dont la gestion incombe à la Maire de Paris qui ne peut se défausser de ses responsabilités ainsi.

Laissez un commentaire

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Inauguration de la Place de Jérusalem

Sur une idée initiale de Joël Mergui, une proposition de la Mairie de Paris, j’ai donné mon accord pour qu’une place de l’arrondissement porte le nom de la ville de

Donner, c’est contribuer !

Vous aussi, faites partie des Amis de Geoffroy Boulard !