Discours d’élection lors du conseil d’arrondissement – 11 juillet 2020

Discours de Geoffroy Boulard, Maire du 17e arrondissement, lors de la première séance du conseil d’arrondissement de la nouvelle mandature 2020-2026, le samedi 11 juillet à 14h.

Madame la Députée de Paris, ma chère Brigitte, Madame la Sénatrice, chère Catherine, Mesdames et Messieurs les élus, Monsieur le directeur général des services, cher Pierre, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Je tiens à remercier Michel TERRIOUX d’avoir présidé notre assemblée en tant que doyen. J’ai conscience que mon élection aujourd’hui est singulière de par la période inédite que nous vivons.

Force est de reconnaitre que cette campagne a été épuisante à bien des égards et je ne vous cache pas un certain soulagement à la voir s’achever et une certaine satisfaction à l’annonce des résultats ! Aussi, un discours de victoire n’est pas de mise, pas plus qu’un discours de politique générale.

Mon seul engagement est de respecter le programme sur lequel nous avons été élus et que je me dois – accompagné d’une équipe bien renouvelée – d’appliquer. Aujourd’hui, je souhaite juste faire preuve d’humilité et exprimer ma gratitude.

Ma gratitude d’abord envers vous mes chers collègues, ma gratitude pour la confiance que vous venez de m’accorder et c’est avec fierté et émotion que je m’adresse à vous pour la toute première fois dans ma fonction de maire du 17e arrondissement élu sur mon nom. Ma gratitude également envers celles et ceux qui m’ont accompagnés et encouragés dans tout mon cheminement politique et qui m’ont permis d’être là, à cette place aujourd’hui.

A tous mes compagnons de route qui m’ont accompagné durant toutes mes années de militantisme aux élections municipales de 2008, où je siège dans cette prestigieuse assemblée pour la première fois. Que de chemins parcourus !

Ma gratitude également envers ma famille. Envers une épouse et des enfants très compréhensifs qui acceptent d’avoir un mari et un père trop souvent absent du foyer familial. J’ai conscience de votre soutien total au quotidien et je sais ce que je vous dois. Merci de tout cœur.

Ma gratitude envers mon employeur qui m’a offert la possibilité d’exercer pleinement mes mandats pendant toutes ces années.

Merci de tout cœur à toutes celles et ceux qui m’ont accompagné au quotidien ces trois dernières années :

• L’équipe municipale
• La formidable administration dirigée par Pierre BOURRIAUD, son directeur
• Mon cabinet, pleinement investi à mes côtés depuis 3 ans

Enfin, mon immense gratitude à toi, ma chère Brigitte. Je ne suis pas certain de trouver les mots justes pour te renouveler ma gratitude pour la confiance que tu m’as exprimée il y a 12 ans lorsque tu me proposais de devenir ton adjoint. Ta confiance aussi, il y a 3 ans lorsque tu me proposais de devenir maire. Que de chemin parcouru !

On dit souvent que la fidélité en politique est devenue une valeur trop rare ? En tout cas, pas en ce qui nous concerne.Merci encore à toi ma chère Brigitte. Comme tu le sais, il n’y a pas de victoire sans fidélité à sa famille politique et tu pourras toujours compter sur ma loyauté et mon dévouement pour tes prochaines victoires !

c’est non sans émotion que je peux l’affirmer haut et fort : je suis fier d’être le maire du 17e.

Mes Chers Collègues, au moment d’accéder à ma fonction, je veux aussi saluer mes autres prédécesseurs en ayant une pensée particulière pour Pierre Rémond et Françoise de Panafieu.

Je veux dire à l’ensemble du conseil qui m’entoure que j’aborde ce nouveau mandant avec sérénité et en mesurant la responsabilité qui est la mienne, qui est la nôtre… dans un contexte de sortie de crise sanitaire que nous connaissons. Je veillerai à préserver la cohérence de nos travaux dans le respect de chacun d’entre-vous, de la majorité comme de l’opposition. Je veux insister auprès des habitants de notre arrondissement, venus nombreux et que je salue très chaleureusement et très respectueusement. Je veux leur dire toute l’attention que j’aurai pour continuer à améliorer en concertation avec les services de la Ville et de l’Etat d’abord le cadre de vie. Leur dire que je mesure leurs attentes notamment en matière de propreté, de circulation et de lutte contre toutes les formes d’incivilité.

Je partage avec vous ma joie d’avoir été maire d’un arrondissement si riche de ses diversités, de ses associations, de ses entreprises, de ses commerçants, de tous ceux qui font vivre nos quartiers et les animent. Avec mes adjoints épaulés par les conseillers d’arrondissement, nous portons l’ambition de former une majorité de terrain pour changer votre quotidien

Pour que nos rues soient plus propres grâce à une augmentation des effectifs qui doivent être gérés en proximité par les maires d’arrondissement pour que nos rues soient mieux sécurisées grâce à la création d’une police municipale parisienne armée que nous appelons de nos vœux

Pour que nos quartiers respirent mieux grâce à la végétalisation et à l’aménagement d’espaces verts supplémentaires grâce à la piétonisation temporaires de certaines rues. Pour que nos déplacements soient facilités grâce à la création de pistes cyclables supplémentaires et à l’implantation de nouvelles bornes de recharge pour les véhicules électriques. Pour un arrondissement accessible à tous et respectueux de tous où chacun peut se cultiver, se dépenser et voir grandir sa famille. Notre ambition est celle d’un arrondissement où chacun trouve sa place et mène sa vie à son rythme, quel que soit son âge. Votre quotidien, c’est notre priorité, notre engagement pour réussir, je sais que je pourrai compter sur les forces vives du 17e qui nous accompagnent dans ce si beau mandat.

Seuls, les élus ne peuvent rien. Sans concertation, sans consultation, notre mission est vaine. Nous nous appuierons donc sur le travail mené dans chaque Conseil Consultatif de Quartier dont je remercie les membres qui fournissent un travail de qualité qui bénéficie au plus grand nombre pour ces six prochaines années, je prends l’engagement d’une méthode qui paie. Proximité, terrain, dialogue pour construire des projets pour et avec les habitants du 17e arrondissement

Le mandat de maire est celui de l’humilité. Le mandat de maire est celui de la remise en question, de la réflexion puis de la décision.

Ensemble, nous voulons consolider les bases d’un 17e toujours plus généreux

La crise que nous traversons encore aura été le révélateur d’une solidarité puissante entre les habitants des différents quartiers, c’est non sans émotion que je peux l’affirmer haut et fort :
je suis fier d’être le maire du 17e.
Fier de savoir quand dans nos quartiers, certains prennent soins de nos aînés et s’assurent que rien ne leur manque avant de penser à leurs propres besoins. Fier de pouvoir compter sur la vigilance de nos gardiens d’immeuble. Fier d’accompagner ces associations qui viennent en aide aux plus démunis.

Ces élans de générosité, nous allons les soutenir en accompagnant davantage ces bénévoles du lien social qu’il nous faut tisser un peu plus chaque jour.

Mon ambition, c’est que la chaleur humaine habite tous nos quartiers pour n’oublier personne. Être maire, c’est être le maire de tous ses administrés !

C’est aussi faire preuve de pragmatisme et ne pas se murer aveuglement dans un dogmatisme de principe, nous voulons tous vivre dans une ville plus respirable mais nous voulons aussi tous d’une ville qui n’oppose pas les piétons aux trottinettes et les vélos aux voitures

Certains se revendiquant écologiste et laissent à croire qu’une simple bannière pourrait être le gage de la réussite. Je place le respect de notre environnement au cœur de toutes mes actions sans me demander si tel ou tel aménagement me permettra d’obtenir l’assentiment de telle ou telle sensibilité politique sous la précédente mandature, nous avons mené de front plusieurs combats pour empêcher la bétonisation de nos quartiers comme à Pitet-Curnonsky ou au 230 Courcelles. La Maire de Paris a été obligée de faire marche arrière car on ne substitue pas le béton aux arbres. A la densification de nos quartiers, nous préférons toujours la création d’espaces verts dont ont besoin les parisiens pour respirer.
C’est pourquoi nous prolongerons la promenade Pereire jusqu’à la Porte Maillot. C’est pourquoi nous installerons des jardins partagés dans tous les quartiers. Même la Mairie verra sa façade végétalisée, les travaux ont d’ailleurs déjà commencé…

Tous ces projets ne pourront voir le jour que grâce au travail conjoint que nous menons avec l’administration de notre arrondissement.

Avant de conclure mon propos, je souhaite m’adresser à vous mes chers collègues de l’opposition municipale qui siègent pour la première fois au conseil d’arrondissement. Nous aurons à l’avenir de nombreux débats au sein de cette assemblée. Je m’en félicite.

C’est une excellente chose pour la démocratie.

Le Conseil d’arrondissement doit être un lieu d’échanges, d’émulation et de confrontation d’idées. Mais ce pluralisme est une richesse si les débats demeurent constructifs et respectueux des idées et des personnes. Nous devons garder à l’esprit que notre action, nos positions, doivent être entièrement tournées vers un objectif commun : le bien-être et épanouissement des habitants du 17e.

J’entends être un maire rassembleur qui, au-delà des idéologies, donnera désormais le rythme de nos futurs échanges en ayant en tête de faire primer l’intérêt général.

Henri Bergson disait « L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire ».

J’ai besoin de vous.
Ensemble nous réussirons.

Je vous remercie.

Ligne 14 : vers une finalisation fin 2020

Très attendu par les habitants, salariés et les élus du 17e, le nouveau calendrier de la RATP acte une mise en service du prolongement nord de la ligne 14 avec le maintien de l’objectif de 2020.

Grâce aux récents essais concluants de circulation de trains, la RATP vise une mise en service du prolongement de la ligne 14 au nord pour mi-décembre 2020 avec l’ouverture de 3 nouvelles stations (Pont Cardinet, Saint-Ouen, Mairie de Saint-Ouen) et une ouverture de la station Porte de Clichy en janvier 2021.

« Sous réserve de la bonne réalisation de derniers essais, le 1er train MP14 à 8 voitures sera en circulation en septembre 2020 sur l’ensemble de la ligne actuelle. La livraison, l’assemblage et la mise en service des trains MP14 suivants, vont s’échelonner tout au long des prochains mois sur le nouvel atelier de maintenance et de remisage des Docks de Saint-Ouen »

Contactez-nous, on s'occupe de tout pour votre procuration !

Suivez Geoffroy Boulard !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin