Maire du 17e arrondissement de Paris Vice-Président Métropole du Grand Paris

Budget 2023 : la Mairie de Paris navigue à vue !

intervention au Conseil de Paris :

Madame la Maire,
Chers Collègues,

Cet hémicycle a commencé l’année 2022 sur « l’absence de stratégie en matière de gestion financière », dixit la Chambre régionale des comptes.
L’année se termine et nous en sommes toujours au même point : le bateau Mairie de Paris, c’est le bateau ivre.

Madame la Maire, vous naviguez à vue!
Toujours pas de vision,
Toujours pas de stratégie,
Toujours pas de Plan d’investissement pour la mandature.
Remarquez, on arrive à mi-mandat, on est large!

C’est l’objet d’un des voeux déposés par mon groupe. Nous pensons en effet que la présentation de la stratégie de la Ville en matière d’investissement est une absolue nécessité pour les Parisiens, d’abord, mais aussi pour les agents et les élus de la Ville qui doivent savoir où ils vont et avec quels moyens.

La première conséquence de cette absence de stratégie c’est une gestion à la petite semaine. Un coup par ci, un coup par là.
Un jour, vous cherchez 250 millions d’euros d’économie, pour combler les trous,
Le lendemain, vous décidez plutôt de taper dans le porte-monnaie des Parisiens en augmentant la taxe foncière, reniant au passage la promesse que vous leur aviez faite en 2020.

En même temps, c’est le seul outil à votre disposition que vous avez identifié pour éviter la banqueroute et une mise sous tutelle du fait du niveau d’endettement que vous avez atteint.
7,18 milliards d’euros !

A ce niveau, « préoccupant » selon la CRC, l’insincérité et le déséquilibre budgétaires ne sont pas de simples vues de l’esprit et,
seules une baisse des investissements ou une hausse significative des recettes, notamment fiscales, permettent de vous éviter de finir sous la coupe du Préfet.

Si encore, cette augmentation des impôts avait des effets palpables pour les Parisiens, qui pourraient être vos premiers ambassadeurs en vantant leur qualité de vie extraordinaire, des services publics incomparables et un rayonnement inestimable.

Le problème, c’est qu’on n’en est pas là, vous en conviendrez.
On n’en est pas là en matière de propreté,
On n’en est pas là en matière de sécurité,
On n’en est pas là en matière d’accueil de la petite enfance,
On n’en est pas là en matière de travaux dans les écoles, pour lesquels vous en êtes réduite à piocher dans le budget participatif pour par exemple rénover les sanitaires ou refaire les peintures dans les salles de classe.
C’est vraiment cela une ville qui atteindra les 8 milliards d’euros d’endettement en 2025 et qui multiplie par deux les impôts fonciers?!

La réalité, elle est simple :
Depuis 10 ans, 10 000 Parisiens quittent Paris chaque année, pour certains la mort dans l’âme, parce que le compte n’y est pas et que le rapport qualité/prix de la vie à Paris n’est plus avantageux.

Là encore, ce désamour, maintes fois relayé en cette enceinte, vous refusez toujours de l’entendre.
Aveuglement? Déni? Je ne me l’explique pas.

Pourtant, vous êtes à la tête d’une administration exceptionnelle en nombre et en capacités,
Une administration sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour construire
un Paris innovant,
un Paris accueillant et vivable pour tous,
un Paris qui fait envie, plutôt qu’un Paris qui fait fuir…

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Madame la Maire, il n’est pas encore trop tard pour prendre le virage dont Paris a besoin.
« Le tout c’est de mieux terminer le mandat qu’il n’est commencé! » Le bon sens du Président Hollande parviendra-t-il à vous en convaincre?

Je vous remercie.

Partagez :

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Restons connectés

Soutenir. Donner. Défiscaliser.

Soutenir Les Amis de Geoffroy Boulard en faisant un don, c’est défiscaliser !

VOUS REPRÉSENTER !